Stationnement : la ville abandonnée aux voitures

« Nous construirons des parkings en limite de « l’octogone » des boulevards afin de rendre accessible le centre historique. Nous construirons 5 000 places de stationnement supplémentaires au contact du métro en doublant  la capacité des parkings relais existants et nous réorganiserons ces derniers. » site internet de campagne de Jean-Luc Moudenc – 2014

Et vous, vous en pensez quoi ?

Pour une fois, Jean-Luc Moudenc tient une promesse : la ville est abandonnée aux voitures ! Allant à l’encontre de toutes les grandes agglomérations, sensibles aux questions de pollution et d’embouteillages, la droite toulousaine a décidé de construire un nouveau parking en plein centre-ville, sous les allées Jean Jaurès, ce qui ne manquera pas d’y attirer un flot de voitures supplémentaires. En revanche, la promesse de doubler la capacité des parkings relais aux terminus des métros n’est pas tenue. Ils sont pourtant saturés. Mais il est vrai que ces parkings relais sont gratuits et ne peuvent donc pas être confiés à des opérateurs privés, contrairement à ceux du centre-ville…
A l’heure de la Cop 21, la question du stationnement doit s’inscrire dans la problématique plus globale de la mobilité à Toulouse, dans un objectif de développement durable. Construire de nouveaux parkings en centre-ville, comme celui de Jaurès, n’aidera pas à limiter la place de la voiture et à favoriser l’utilisation des transports en commun, bien au contraire !

il y a 6 mois

 

Toulouse, le 14/08/2018

 Monsieur Yves CAVAILHES

 

à

Monsieur Jean-Luc MOUDENC

Maire de Toulouse

Hôtel de Ville

Place du Capitole

31040 TOULOUSE CEDEX 06

 

 

Ob...

Et vous, vous en pensez quoi ?