Seconde rocade : une promesse fumeuse

« Nous lancerons un programme d’études pour construire une seconde rocade qui pourrait être associée à un contournement ferroviaire de Toulouse pour le ferroutage et le transport de matières dangereuses. » Jean-Luc Moudenc – site internet de campagne de Jean-Luc Moudenc - 2014

Et vous, vous en pensez quoi ?

Voici une promesse qui relève de l’entêtement pur et simple et d’un non-sens historique vu l’enjeu de lutte contre le dérèglement climatique.

On voit mal les maires accepter de procéder à des expropriations massives pour voir passer une autoroute dans leur commune. Sans compter que les habitants des dites communes ne verraient pas d’un très bon œil  les nuisances en terme de bruit et de pollution que provoquerait le transit des camions sous leurs fenêtres.

Par ailleurs, la plupart des véhicules empruntant le périphérique l’empruntent pour des trajets courts. On estime à 10% environ seulement ceux qui ne font que transiter par Toulouse pour poursuivre leur route. Ces 10%, dans l’hypothèse où ils utiliseraient tous la seconde rocade, ne suffiraient pas à désengorger le périphérique !

il y a un an

tout vient de la gestion des rocade au point de vue fréquentation selon quel mode de transport. la multiplication des parkings à la périphérie et les transports en site ser...

Et vous, vous en pensez quoi ?