LOGEMENT / URBANISME


La fin de l'ambition du partage de l'espace public

 « Nous poursuivrons le projet de l'octogone Busquets à vocation semi piétonne. » Programme électoral de Jean-Luc Moudenc, 2014

Et vous, vous en pensez quoi ?

Durant le précédent mandat, l’urbaniste Joan Busquets avait été choisi pour apaiser le centre-ville. Ses aménagements visaient à dissuader la circulation  de transit automobile, afin de privilégier le cadre de vie des résidents et de partager l’espace public entre l’ensemble de ses usagers. Jean-Luc Moudenc a effectivement reconduit Monsieur Busquets dans ses missions et des chantiers de revalorisation sont finalisés ou en cours à Saint-Sernin, rue Bayard ou rue des Lois... Mais derrière cette apparente continuité, les choix sont essentiellement dictés par des considérations cosmétiques assez éloignées de l’ambition initiale d’un réel partage de l’espace public. A titre d’exemple, l’aménagement des boulevards, élément essentiel du projet de l'octogone Busquets, a été abandonné. Idem pour le projet Toulouse Euro Sud-Ouest (TESO) dans le quartier Matabiau, où Monsieur Busquets semble surtout servir de caution.

 

il y a un an

J’habite dans le quartier de papus exactement . Cela fais des années que j’entends qu’on va nous mettre des parkings bien pour enfin pouvoir sationner sans être verbalis...

Et vous, vous en pensez quoi ?