LOGEMENT / URBANISME


La densité « modérée », une illusion électoraliste

« La densification ne sera plus une fin en soi, imposée aux habitants.» Programme électoral de Jean-Luc Moudenc, 2014

« La collectivité a mis en place un Plan Local d’Urbanisme qui repose sur le principe de la densité modérée. » Bilan de mi-mandat de Jean-Luc Moudenc, 2017

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

Qui dit densité modérée dit logements plus rares et donc plus chers. Et qui dit augmentation des prix de l’immobilier dans la ville-centre dit déplacement des populations moins aisées en zone périurbaine. Des populations qui seront dépendantes de la voiture pour leurs déplacements, car le projet Mobilités concentre les  projets de transports sur Toulouse !

Par ailleurs d'après les études menées sur le projet, 150 000 habitants pourraient être accueillis le long du corridor de la 3ème ligne de métro, avec à la clé une densification potentiellement significative, notamment dans les quartiers Est. Un pari urbain sur lequel Jean-Luc Moudenc et sa majorité sont très silencieux !

Face à la croissance démographique importante de Toulouse, le défi de la densité ne peut être éludé, pour éviter l’étalement urbain, favoriser les transports en commun, permettre l’accès aux équipements et aux services publics. Mais tous les projets doivent faire l’objet de dialogue et de concertation pour être compris et acceptés par tous.

il y a un an

j'aimerai une rubrique sur les quartiers politique de la ville.  Il y a 12 quartiers prioritaires sur Toulouse. Cela vaudrait le coup de les faire apparaitre. Je ne sais pas où la mettre d...

Et vous, vous en pensez quoi ?