CULTURE / SPORT


Des manifestations culturelles revues à la baisse

« Nous créerons un événement annuel exceptionnel par une exposition de renommée internationale organisée à tour de rôle par les Musées de la ville puis dans la future Grande Galerie de La Grave. » site de campagne de Jean-Luc Moudenc - 2014

Et vous, vous en pensez quoi ?

Non seulement ce projet d’événement annuel exceptionnel est tombé aux oubliettes, mais la plupart des grandes manifestations toulousaines ont dû réduire leur voilure : le Printemps de Septembre ne se tient plus qu’une année sur deux, Rio Loco a perdu une soirée, mais a augmenté ses tarifs.
Pour les festivités du 14 juillet ou la Fête de la musique, la scène musicale toulousaine, pourtant riche en nouveaux talents, a été écartée au profit d’artistes tournant en boucle sur les radios commerciales. L’ambition culturelle de la ville ne peut se réduire à la retransmission de «concerts-marketing» à la télévision.

il y a un an

voilà c'est le rêve nantais : que des citoyens de toute la France se déplacent jusqu'à Toulouse pour visiter une exposition toulousaine !

 

Et vous, vous en pensez quoi ?